Des députés de toute la gauche républicaine et socialiste à l’Assemblée : un bouclier pour défendre nos droits

Ces élections constituent à présent un rempart contre la totale hégémonie politique du président Sarkozy qui bénéficie de larges complicités dans le monde des médias et des affaires, tout en contestant la séparation des pouvoirs prévue dans notre constitution. N Sarkozy ne s’encombre pas de principes. Il dirige tout de main de maître. On a suivi ses intrusions auprès des responsables de la presse ou de l’édition pour empêcher telle publication. On le retrouve, au lieu et place de son gouvernement, à régenter jusqu’aux nominations dans les cabinets ministériels.

Il est vrai que sa politique, toute entière orientée dans l’intérêt des puissants, se cache derrière un paravent de “bonnes intentions” qui dressent deux France, l’une contre l’autre; ceux qui se lèvent tôt, qui travaillent et qui aiment la France contre les paresseux au chômage, les clandestins et autres irresponsables à l’origine de tous nos maux. Cette expression démagogique et obscène fait fi du diagnostic majeur : la France souffre aujourd’hui de ne pas offrir suffisamment de travail et d’emploi aux séniors et aux jeunes, de rémunérer la rente au détriment du travail,  de faire de celui-ci la variable d’ajustement (la recherche du profit autorisant les licenciements boursiers), de la liquidation et de la libéralisation des services publics gangrénés par des méthodes managériales libérales. Avec N Sarkozy le risque nouveau avéré d’un complet retournement diplomatique s’accompagne d’une perspective d’arrimage de notre pays à une Europe libérale inféodée aux intérêts américains et à ceux de la finance. C’est tout l’enjeu du nouveau traité !

Cette situation appelle un réel sursaut de notre peuple pour éviter le pire encore à venir. Nous sommes en démocratie et nous nous devons de défendre ce modèle pour lequel se sont battus tant de générations. Nous sommes comptables de l’histoire en train de se faire et qui forge le destin de notre République. C’est un devoir impérieux que de promouvoir un devenir démocratique. Le refus d’une majorité écrasante de la droite passe par la mobilisation de chaque citoyen. Portons ce message autour de nous pour donner  à l’Assemblée nationale le visage du pluralisme et à la France des lois qui préservent notre Etat de droit et notre République.

X D, le 8 juin 2007

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

  • mai 2008
    L Ma Me J V S D
         
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  

Section du Parti socialiste... |
Le Nouveau Centre Montbard |
MARS Centrafrique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le vécu Algérien
| Le blog-note de Catherine G...
| Blog "Ensemble, dynamisons ...